Abandons "massifs" dans des écoles à cause de la disette


Des élèves abandonnent "massivement" leurs écoles au Niger en raison d'un exode rural pour fuir les graves pénuries alimentaires dans leurs villages, a indiqué vendredi le gouvernement.



"Suite à l'insécurité alimentaire qui prévaut dans notre pays, des cas d'abandons massifs ont été enregistrés dans certaines écoles", précise le conseil des ministres tenu jeudi dans un communiqué publié vendredi dans les médias officiels.
Ces abandons de plusieurs centaines d'élèves sont pour l'instant signalés dans la zone de Takiéta, dans la région de Zinder (centre-sud), où des écoles primaires ont été totalement ou partiellement vidées de leurs élèves.
Jugeant la situation "très préoccupante", le conseil des ministres explique que "ces départs sont la conséquence de l'exode des familles" face aux graves pénuries alimentaires.
Il s'agit officiellement des premières vagues de départs de paysans fuyant la disette.
La région de Zinder est l'une des plus sévèrement touchées par la crise alimentaire qui frappe cette année le Niger.
Les populations de plusieurs pays sahéliens, en situation de malnutrition chronique depuis des années, ont été plongées dans une crise par le manque de pluies en 2009.
Selon l'ONG Oxfam, cette crise pourrait toucher "près de dix millions de personnes" lors des prochains mois.
Le cas du Niger est particulièrement alarmant, avec officiellement plus de 50 enfants morts de malnutrition depuis janvier.
Le 10 mars, le Premier ministre de transition nommé par la junte au pouvoir depuis février, Mahamadou Danda, a lancé "un appel pressant" à la communauté internationale.

AFP
Share this article :
 
Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
Copyright © 2011. Issalane - All Rights Reserved
Template Created by Creating Website Inspired by Sportapolis Shape5.com
Proudly powered by Blogger