Coup de balai de la junte à la tête des sociétés d’Etat



Le Conseil suprême pour le rétablissement de la démocratie (Csrd, junte) a nommé jeudi de nouveaux directeurs d’une vingtaine de sociétés publiques au Niger.
Ainsi, selon un communiqué sanctionnant le conseil des ministres, Moussa Idrissa devient le directeur général de la Société nigérienne des dépôts pétroliers (Sonidep). Il remplace Amadou Dioffo, arrêté récemment en même temps qu’une dizaine de personnalités proches du président déchu, Mamadou Tandja.
Pour la plupart, directeurs de sociétés d’Etat, elles étaient soupçonnées d’« activités subversives », puis accusées de « tentative de déstabilisation » du pouvoir conduit depuis le 18 février par le chef d’escadron Salou Djibo.
Ada Cheiffou, de l’Office des produits vivriers du Niger (Opvn), Illiassou Abdourahamane de la Société des patrimoines des Mines du Niger (Sopamin) et Seïni Salou de la Société des patrimoines des Eaux du Niger (Spen) tous incarcérés, ont été remplacés.

Afriscoop
Share this article :
 
Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
Copyright © 2011. Issalane - All Rights Reserved
Template Created by Creating Website Inspired by Sportapolis Shape5.com
Proudly powered by Blogger