Algérie et Burkina veulent "conjuguer leurs efforts" face à Al-Qaïda

Algérie et Burkina veulent "conjuguer leurs efforts" face à Al-QaïdaL'Algérie et le Burkina Faso ont exprimé jeudi à Ouagadougou la volonté de "conjuguer leurs efforts" face à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et aux autres menaces qui pèsent sur la zone sahélo-saharienne.

"Il est important que l'Algérie et le Burkina Faso se concertent et conjuguent leurs efforts pour faire de cet espace un espace de paix, de coopération et surtout de stabilité", a déclaré le ministre algérien délégué aux Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel. "Notre région fait l'objet d'une triple menace: les menaces terroristes avec Al-Qaïda, le crime organisé avec les grands trafics de drogue et une troisième menace qui est la pauvreté", a indiqué M. Messahel en ouvrant, avec le ministre burkinabè des Affaires étrangères Djibrill Bassolé, la 7ème session de la Commission mixte de coopération entre les deux pays, qui s'achèvera vendredi. "Nous avons les capacités de faire face pour peu que nous travaillions ensemble", a jugé le ministre algérien, affirmant que les discussions entre Algérie, Mali, Mauritanie et Niger seraient élargies au Burkina. "Nous partageons cette même volonté de travailler avec les autres pays de la sous-région (...) sur les questions que nous considérons comme vitales et prioritaires, à savoir sauvegarder la paix et la stabilité", a souligné M. Bassolé. Mauritanie, Mali et Niger sont les pays les plus touchés par les activités d'Aqmi, avec l'Algérie où cette organisation a ses racines. Le Burkina n'a pas jusque-là été frappé mais la menace est prise très au sérieux par le régime du président Blaise Compaoré. (VIM) 
 
Source: Belga
Share this article :
 
Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
Copyright © 2011. Issalane - All Rights Reserved
Template Created by Creating Website Inspired by Sportapolis Shape5.com
Proudly powered by Blogger