Sahel: Rencontre USA-Pays du champ à Washington


"La rencontre entre les Etats-Unis et les pays du champ (Algérie - Mali - Mauritanie - Niger) à Washington constitue une étape qualitative dans la mise en place du partenariat tel que conçu à la conférence d’Alger sur la lutte contre le terrorisme".


Cette annonce a été faite lundi dernier, par le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel.
M. Messahel effectue depuis lundi, une visite de deux jours dans la capitale fédérale où il participe aux discussions plurilatérales qui réunissent les pays du champ et des officiels américains de haut rang, s’inscrivant dans le cadre du suivi de la conférence d’Alger sur le partenariat, la sécurité et le développement, tenue en septembre dernier. Les points discutés lors de ces rencontres ont porté sur la situation au Sahel au plan sécuritaire, la formation et le renforcement des capacités, la fourniture d’équipements, l’échange de renseignements et le développement et la lutte contre la pauvreté.
En effet, la situation sécuritaire aux pays du Sahel est de plus en plus inquiétante. Ce qui inquiète le plus les pays voisins de cette région, est la circulation incontrôlée des armes qui met en péril la stabilité de toute la région.
Il faut dire que cette prolifération d'armes au-delà des frontières libyennes demeure une source de préoccupation majeure pour les pays voisins. Effectivement, la crise en Libye a amplifié la situation sécuritaire dans la région du Sahel. En vue de faire face à la prolifération des armes, les pays d'Afrique sont, faut-il le préciser, contraints à présent de s'engager dans une stratégie unifiée et un plan sécuritaire commun. La situation en Libye est "dangereuse" et les capacités d'Aqmi se trouvent renforcées par la circulation des armes dans cette région et les connexions avec des groupes mafieux.
En outre, M. Messahel a fait savoir que "ces réunions de travail ont été denses, riches, interactives et orientées vers l’examen de la satisfaction des besoins des pays de la région dans les domaines de la sécurité et du développement".
La conférence d’Alger tenue en septembre a, selon lui, "donné des résultats concrets comme l’illustre cette réunion avec la partie américaine", ajoutant que "les pays du champ sont maintenant considérés par les partenaires comme un regroupement de pays pouvant constituer un interlocuteur unique".
Le ministre a, par ailleurs, indiqué que "la perception de la menace, liant le terrorisme avec le crime transnational organisé et la pauvreté, est définitivement comprise et partagée par les pays de la région et les partenaires".
Cependant, cette rencontre de Washington, dira M. Messahel, constitue "une étape qualitative nouvelle dans la mise en place du partenariat tel que conçu à Alger en septembre puisqu’il s’agit actuellement, après l’élaboration de principes directeurs partagés d’une même approche politique, de discussions plus ciblées et plus concrètes sur des créneaux de coopération précis". En outre, "le partenaire américain a exprimé sa disponibilité et sa volonté à appuyer les efforts collectifs des pays de la région", a-t-il ajouté. Le ministre a également précisé que cette rencontre est "une étape d’un processus de construction d’un partenariat qui s’inscrit dans les stratégies mondiales, conduites sous l’égide de l’ONU, de lutte contre le terrorisme, le crime transnational organisé et la pauvreté".


L.O.Challal
Source: depechedekabylie.com
Share this article :
 
Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
Copyright © 2011. Issalane - All Rights Reserved
Template Created by Creating Website Inspired by Sportapolis Shape5.com
Proudly powered by Blogger