Mali: Des militaires touaregs revenus de Libye


Le leader des militaires touaregs revenus de Libye à ATT : "Nous nous mettons à la disposition de l’Etat malien avec tous nos moyens" - Rencontre capitale vendredi  à Koulouba entre le chef de l’Etat et une forte délégation de la communauté touarègue Imghad comprenant, entre autres, deux officiers supérieurs rentrés de Libye, le Colonel Waqqi Ag OSSAD et le Comandant Inackly Ag BACK. Sans condition, ils ont promis de se mettre « à la disposition de l’Etat malien avec tous nos moyens ».


Cette rencontre s’inscrit en droite ligne de la politique de main tendue du Chef de l’Etat qui, inlassablement, appelle au rassemblement de tous les fils du pays.


En accueillant les "rentrés" de Libye encadrés par une forte délégation d’élus du Nord, le Chef de l’Etat s’est félicité de leur démarche et a salué leur engagement à œuvrer aux côtés de leurs frères pour le développement, la paix et la sécurité au Nord.

Cette première rencontre au Palais de Koulouba, inimaginable il y a seulement quelques jours, constitue un réel motif de satisfaction pour le président ATT qui a exprimé sa gratitude aux leaders de la Communauté Imghad. En effet, ce sont eux qui ont facilité les contacts entre les autorités nationales et les hommes en armes revenus de Libye et qui, à ce titre, jouent un important rôle de médiateur. Selon nos interlocuteurs en marge de la rencontre, la Communauté Imghad est la plus nombreuse communauté touarègue au Mali. Elle est présente sur les trois régions du Nord (Gao, Tombouctou et Kidal) et vit dans une vaste zone qui va de Tinzza Ouaten (frontière algérienne) à Léré.

Prenant la parole au nom des quelque 300 militaires qu’il commande, le Col. Waqqi Ag OSSAD a salué l’ouverture d’esprit du Chef de l’Etat et de l’ensemble des autorités nationales impliquées dans la gestion de leur retour. "Nous sommes des officiers de l’armée libyenne et nous n’avons appris que le métier des armes..." a-t-il notamment déclaré. L’officier supérieur de l’ancienne armée libyenne a rassuré ses interlocuteurs en annonçant sans ambages "... Nous nous mettons à la disposition de l’Etat malien avec tous nos moyens". Et d’ajouter : "... Nous sommes pressés de nous débarrasser du matériel que nous avons ramené de Libye".

Très au fait de l’évolution de la société malienne, le Col. Waqqi Ag OSSAD a noté que "Le Mali est un modèle de démocratie cité en exemple dans le monde entier. Notre unique doléance est que l’Etat renforce ses capacités au Nord pour asseoir durablement la paix", a t-il conclu, regrettant, au passage, leur séjour prolongé en Libye qui les a mis en retard.

De tous les participants à la rencontre avec le Chef de l’Etat, le plus heureux était, sans nul doute, Mohamed Youssouf, Président du Conseil de cercle de Gourma-Rharouss. "Je suis si heureux que je ne peux exprimer ce que je ressens", a t-il lancé lorsque le Président TOURE lui a demandé d’user de son droit de parole en tant que facilitateur. Renouvelant son attachement à la République, l’élu de Rharouss a affirmé que "Les Imghad sont une communauté pacifique. Ceux qui sont revenus de Libye sont entrés dans cette logique de la paix".

La rencontre s’est achevée dans une ambiance de grande détente synonyme de confiance réciproque.

En levant la séance, le chef de l’Etat a martelé : "Le Mali est un ; il nous appartient à tous. En tant que démocrates et patriotes, nous pouvons nous parler et résoudre tous nos problèmes".

Source Présidence de la République

L'indicateur Renouveau du 06 Décembre 2011
Share this article :
 
Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
Copyright © 2011. Issalane - All Rights Reserved
Template Created by Creating Website Inspired by Sportapolis Shape5.com
Proudly powered by Blogger