Le MNLA dévoile son "comité exécutif"


La rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), qui mène depuis la mi-janvier une vaste offensive dans le nord du Mali, a révélé les noms de ses principaux dirigeants, rejetant la responsabilité des combats en cours sur le gouvernement malien.



Dans un communiqué publié samedi par "Nouakchott info", une agence de presse indépendante mauritanienne en ligne, le MNLA donne la liste des sept membres de son comité exécutif, dirigé par le secrétaire général Bilal Ag Cherif.






Le chef d'état-major du groupe rebelle se nomme Mohamed Ag Najem. Son bureau politique est dirigé par Mohamed Ag Ghali, tandis que le porte-parole officiel du MNLA est Hamma Ag Sidi Mohamed.




Toujours selon ce même communiqué, le MNLA affirme que la guerre en cours contre le pouvoir central de Bamako "relève de la seule responsabilité du gouvernement malien qui n'a jamais sérieusement envisagé le dialogue pour la prise en charge de l'avenir des populations de l'Azawad".


Le MNLA exprime à cette occasion sa "détermination à poursuivre sa lutte pour l'autodétermination du peuple azawadien", ajoute le texte.


Le MNLA ainsi que d'autres rebelles touareg ont lancé une vaste offensive le 17 janvier dans le nord du Mali, la plus importante depuis 2009.




Plusieurs villes ont été attaquées et ces attaques ont provoqué d'importants exodes de populations qui ont trouvé refuge dans des campements au Mali, mais aussi au Niger et en Mauritanie.




Les troupes des rebelles touareg ont été dernièrement renforcées par le retour de combattants ayant servi en Libye pour l'ancien dirigeant Mouammar Kadhafi.




© AFP

Share this article :
 
Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
Copyright © 2011. Issalane - All Rights Reserved
Template Created by Creating Website Inspired by Sportapolis Shape5.com
Proudly powered by Blogger