Washington met le chef d’Ançar Eddine, Iyad Ag Ghali, sur la liste des terroristes

Le Temps-DZ
Le département d’Etat américain a mis le chef d’Ançar Eddine, Iyad Ag Ghali, sur la liste des terroristes en application du décret présidentiel américain 13224, qui vise les terroristes et ceux qui apportent un soutien aux terroristes ou à des actes de terrorisme.
En conséquence de cette décision, «tous les biens et avoirs du chef de ce groupe terroriste qui sont soumis à la juridiction américaine sont bloqués, alors que les citoyens américains sont interdits de mener des transactions avec lui ou à son profit», précise le porte-parole du département d’Etat dans un communiqué diffusé hier.


Il souligne qu’Iyad Ag Ghali «est le chef d’Ançar Eddine (AAD), une organisation opérant au Mali, qui coopère étroitement avec Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), lequel avait été déjà désigné comme organisation terroriste étrangère (FTO)».
Le département d’Etat note qu’Iyad Ag Ghali «a créé Ançar Eddine à la fin 2011 après avoir échoué dans sa tentative de prendre le contrôle d’un groupe touareg laïque en raison de ses opinions extrémistes».

Iyad ag Ghali «a reçu le soutien d’Aqmi dans la lutte d’Ançar Eddine contre les forces maliennes et françaises, et plus particulièrement dans la prise des villes maliennes de Agulhok, Tessalit, Kidal, Gao et Tombouctou, entre janvier et avril 2012», souligne le communiqué.
Avant de créer le groupe Ançar Eddine, «Iyad Ag Ghali avait dirigé en 1990 une rébellion contre le gouvernement malien.
En 1999 et en 2003, il a servi d’intermédiaire dans la libération des otages occidentaux détenus par le GSPC, le précurseur de l’organisation Aqmi».

A. M.,http://www.letempsdz.com/content/view/87227/1/
Share this article :
 
Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
Copyright © 2011. Issalane - All Rights Reserved
Template Created by Creating Website Inspired by Sportapolis Shape5.com
Proudly powered by Blogger