Le déstockage du bétail, l’exemple du Niger

   Sayouba Traoré-RFI
Un jeune garçon peul avec son troupeau, dans le sahara, au Niger.
Un jeune garçon peul avec son troupeau, dans le Sahara, au Niger.
Getty Images/The Image Bank/Philippe Bourseiller

Avec 32 millions de têtes, toutes espèces confondues, le Niger est sans conteste un pays d’élevage. Les années de sécheresse, manque de fourrage et manque d’eau se combinent. Il arrive que des éleveurs perdent la totalité du troupeau. Seule solution dans ce cas, le déstockage. On parle de déstockage ordinaire et de déstockage stratégique. Le déstockage ordinaire consiste à limiter les effets d’une crise. Et le déstockage stratégique vise à anticiper les effets d’une crise qui s’annonce. L’idée, c’est d’acheter les bêtes à un prix favorable. Ainsi fait, l’éleveur peut nourrir sa famille et s’occuper du noyau de femelles restant de sorte à pourvoir reconstituer son troupeau plus tard.

Dans le département de Ouallam, Oxfam Grande-Bretagne et son partenaire l’ONG nigérienne Karkara développent cette stratégie de déstockage.
http://www.rfi.fr/emission/20130323-le-destockage-betail-exemple-niger
Share this article :
 
Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
Copyright © 2011. Issalane - All Rights Reserved
Template Created by Creating Website Inspired by Sportapolis Shape5.com
Proudly powered by Blogger