Les conditions de dialogue du MNLA


Lors de leur réunion au “sommet” dans la capitale politique ivoirienne Yamoussoukro, le 28 février dernier, les dirigeants de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) avaient affirmé que le dialogue inter-malien passait par le “désarmement de tous les groupes armés, notamment le MNLA”. Réagissant à cette annonce, la rébellion touareg du MNLA a refusé samedi de désarmer avant toute négociation avec les autorités maliennes, et a réclamé l'envoi d'une mission de paix de l'ONU dans le pays.
Share this article :
 
Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
Copyright © 2011. Issalane - All Rights Reserved
Template Created by Creating Website Inspired by Sportapolis Shape5.com
Proudly powered by Blogger