Ouverture du du 9ème festival de l’Aïr à Timia par le PM:Consolidation de la paix à travers la promotion du patrimoine culturel

Le Sahel - Tedhil 
Accueil du Premier ministre à son arrivée à Timia
Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a présidé, vendredi dernier à Timia, dans la région d’Agadez, l’ouverture de la 9ème édition du Festival de l’Aïr, une édition placée sous le thème « Consolidation de la paix à travers la promotion du patrimoine culturel ».
Le Premier ministre qui était accompagné de plusieurs membres du gouvernement ainsi que du gouverneur de la Région, le Colonel-major Garba Maïkido. La cérémonie a été aussi rehaussée par la présence de députés nationaux, les responsables administratifs et coutumiers de la Région.
A son arrivée sur le site de la manifestation, le Premier ministre a passé en revue un détachement des éléments de la Garde Nationale qui lui rendait les honneurs. L’ouverture du festival a débuté avec le défilé des délégations des onze communes ayant pris part au festival.
C’est la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mme Baré Haoua Abdou, qui a prononcé l’allocution d’ouverture dudit festival. Dans son allocution, la ministre a d’abord adressé ses remerciements à tous les invités venus des autres régions du Niger et des pays amis ainsi qu’aux organisateurs ayant contribué à donner à cette manifestation tout son éclat. «Cela témoigne de l’intérêt que leurs instituions respectives accordent aux questions de développement du Niger en général, et à la valorisation de son patrimoine culturel et économique en particulier », a souligné la ministre Haoua Abdou. Elle a fait une mention spéciale au Premier ministre Chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini, avant de souligner toute l’importance du thème retenu pour cette 9ème édition du Festival de l’Aïr. La ministre a indiqué que ce thème cadre parfaitement avec l’actualité axée sur la mise en œuvre du programme de la renaissance du Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou. Elle a aussi fait remarquer que cette 9ème édition de ce festival se tient dans un contexte particulier marqué par des défis majeurs à relever pour la relance de la destination touristique de notre pays, avant de rappeler que cette manifestation a été instituée en 2001 à l’initiative du Ministère en charge du Tourisme en vue de contribuer à la sauvegarde et à la valorisation d’une culture nigérienne originale. Aussi, a-t-elle poursuivi, ce festival de l’Aïr contribue à créer un cadre de promotion des richesses culturelles, artisanales et touristiques du Sahara nigérien.
Parlant du thème « Consolidation de la paix à travers la promotion du patrimoine culturel», la ministre a indiqué qu’il justifie bien la prise de conscience par la communauté par rapport au rôle combien important que joue le tourisme dans les efforts de développement durable et dans la lutte contre la pauvreté, notamment à travers la conservation et la valorisation de son patrimoine culturel. « Il est donc important de veiller à la gestion de l’ensemble des ressources dans le respect des cultures, de l’environnement, de la diversité biologique et du cadre de vie ». (Nous y reviendrons).

Source : lesahel.org,
Share this article :
 
Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
Copyright © 2011. Issalane - All Rights Reserved
Template Created by Creating Website Inspired by Sportapolis Shape5.com
Proudly powered by Blogger