Libye : La résistance s’organise et le CNT tremble

J’étais à un débat tout à l’heure sur Opinews que certains ont probablement vu et entendu. Ambiance bonne enfant, accueil chaleureux etc. Un agréable moment avec une équipe jeune et très compétente. Un concept interactif qui m’a agréablement surpris et des interventions de haute voltige et surtout de bonnes tenues.

Tensions CNT/Occident
Contrairement donc au triomphalisme des membres du CNT et des occidentaux, ce n’est pas vraiment la joie. Non seulement, des tensions au sein de cette coalition anti-Kadhafi hétéroclite, qui ne sait plus à quels saints se vouer après le départ de l’OTAN, mais aussi entre ces renégats et les occidentaux. En effet, il y a désormais un refus catégorique d’accorder des contrats à la pelle. Un chantage crient en choeur les occidentaux qui croyaient que tout allait bien…
Pour le CNT, il s’agissait de les aider à renverser Mouammar Kadhafi sans contrepartie et non de réclamer des réparations en forme de cash. Sacrilège crient les maîtres du monde. Mais, coincés, ils n’ont pas d’alternative mais menacent les membres du CNT après avoir imposé pourtant un premier-ministre de pacotille.
Le retour de Moussa Ibrahim
Le retour pétaradant de Moussa Ibrahim, conjugué avec le refus de Seif Al-Islam de se rendre dans ce machin de la CPI rend furieux les membres du CNT. Les nigauds, qui se rendent finalement compte que le décès de Mouammar Kadhafi annonce plutôt une réorganisation des loyalistes. Pire, la mission américaine sur la récupération des armes a lamentablement échoué. L’insécurité abyssale fait craindre des assassinats ciblés. Les snipers sévissent toujours à Tripoli où, deux renégats qui paradaient dans un quartier de Tripoli avec leur 4X4 ont été tués.
Moussa Ibrahim a déclaré qu’un document sera entre les tribus incessamment sous peu. Ce dernier stipulera la feuille de route pour lancer l’offensive de libération de la Libye. Les résistants de Bani Walid, de Syrte et les Touaregs ont déjà annoncé qu’ils s’associaient sans faille à ces mesures. Il s’agit, en fait, de la lutte à mener pour la libération entière de la Libye, après le cataclysme de ces derniers temps. Le document qui demande aux Libyens fiers de se prononcer, indique aussi que les traîtres seront châtiés.
Considérant que la mise en oeuvre d’une démocratie, vraie démocratie, constituerait une avancée indéniable de la Libye avec le respect des droits humains, l’Occident et le CNT n’en veulent pas. Le clan Kadhafi, populaire et encore très fort, ferait tout basculer en sa faveur. Mais, pour l’instant, 42 ans de dure labeur du frère guide Mouammar Kadhafi ont été détruit et le CNT fait face à un pays retourné au Moyen-Âge. Pour les membres du CNT, l’assassinat de Kadhafi hante et hantera leurs nuits et ils se rendront compte qu’ils doivent négocier ou s’enfuir. Chiche.
Source : http://allainjules.com (blog)
Share this article :
 
Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
Copyright © 2011. Issalane - All Rights Reserved
Template Created by Creating Website Inspired by Sportapolis Shape5.com
Proudly powered by Blogger