Niger - Un militaire tué dans un accrochage avec des hommes armés

Un militaire nigérien a été tué et quatre autres blessés dans un accrochage dimanche avec des éléments "lourdement armés" dans le nord du Niger, terrain d'action d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), a annoncé mardi soir le ministère de la Défense.
"Une patrouille des Forces armées nigériennes a eu un accrochage le 6 novembre 2011, dans le nord du pays, avec une colonne ennemie lourdement armée en provenance d'un pays voisin. Bilan : un mort et quatre blessés côté ami", selon un communiqué lu à la télévision publique.
"Les éléments ennemis ont subi de lourdes pertes, certains parmi eux ont été faits prisonniers", a expliqué le ministère, sans préciser l'identité des "ennemis" ni le pays dont ils provenaient.
L'armée nigérienne a récupéré sur le lieu de l'accrochage notamment des mitrailleuses, des roquettes RPG-7, des fusils d'assaut et des véhicules, selon la même source.
Le nord du Niger est frontalier du Mali et de la Libye.
Aqmi organise attentats et rapts - essentiellement d'Occidentaux - dans la bande sahélo-saharienne et les gouvernements de la région redoutent que la mouvance jihadiste qui dispose de bases au Mali, profite de la dissémination d'armes sorties de Libye à la faveur du récent conflit dans ce pays.
Quatre Français enlevés par Aqmi le 16 septembre 2010 à Arlit (nord du Niger), site d'extraction d'uranium du groupe français Areva, sont toujours retenus en otages.

© AFP
Share this article :
 
Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
Copyright © 2011. Issalane - All Rights Reserved
Template Created by Creating Website Inspired by Sportapolis Shape5.com
Proudly powered by Blogger