Les pays du Sahel renforcent leurs capacités militaires

Confrontés à des enjeux sécuritaires croissants, les Etats du Sahel, Mauritanie, Mali et Niger, renforcent leur puissance militaire par le biais de contrats d'armements passés avec la France. Ces ventes d'armes ont été détaillées dans un rapport présenté par le gouvernement français au parlement, le mercredi 26 octobre. Cette présentation n'a pas précisé la quantité ou la qualité de ces armes, mais a fait mention d'un contrat annuel.


Le gouvernement français est lié à dix pays africains par une série de contrats de vente d'armements. Le Maroc est le principal partenaire de la France dans ce commerce des armes, avec un contrat d'une valeur de 354 millions d'euros passé l'année dernière, selon Jeune Afrique.

Ce rapport a également révélé la nature des liens militaires qui liait la France à la Libye de Mouammar Kadhafi, lorsque le gouvernement libyen avait versé 88,4 millions d'euros sur cinq ans pour des contrats d'achat d'armements. Ces transactions avaient été gelées au début de la révolution libyenne.

"Le désir des pays du Sahel d'améliorer leurs arsenaux militaires résulte de leur situation", a expliqué Abdallahi Ould Mohamed, spécialiste de la sécurité, "qui les contraint à faire face à des défis sécuritaires, en particulier le terrorisme et les opérations de contrebande."

"Il faut également tenir compte du fait que ces pays, notamment la Mauritanie, le Mali et le Niger, étaient considérés comme les maillons militaires faibles parmi les pays du Sahel, en comparaison avec l'Algérie et le Maroc, ce qui a conduit al-Qaida à exploiter cette vulnérabilité et lui a permis de mettre en oeuvre ses opérations avec plus de facilité. Ces pays ne pourront donc pas répondre à ces menaces tant que leurs capacités militaires ne seront pas renforcées", a-t-il ajouté.

Ibrahim Ould Vall, expert stratégique, a indiqué pour sa part : "Il est bien connu que la coopération militaire entre les pays du Sahel et les pays possédant une grande expérience militaire est très importante ; les pays du Sahel en ont pris conscience récemment et se sont donc intéressés au renforcement des capacités de leurs armées."

"La menace du terrorisme dans ces pays est devenue une incitation à renforcer la coopération militaire entre ces pays et d'autres comme les Etats-Unis… en formant leurs armées à traquer les éléments terroristes, en bénéficiant de certains matériels militaires afin de protéger et de surveiller les frontières, et en luttant contre les trafics de toute sorte, notamment les trafics d'armes légères", a-t-il ajouté. 

Selon un rapport publié le 29 octobre par MaliWeb, "le gouvernement américain a accordé une aide militaire à l'armée malienne pour une valeur de 9 millions de dollars, comprenant 75 véhicules, parmi lesquels 44 SUV, 18 camions Mercedes 1517 et six ambulances, en plus de grandes quantités de tenues, de matériels de communication militaire et de pièces de rechange."

Le chargé d'affaires à l'ambassade des Etats-Unis à Bamako, la capitale malienne, a dit que cette assistance permettait de venir en appui aux efforts du Mali dans la lutte contre le terrorisme, selon MaliWeb.

"Cette assistance est venue au bon moment, au vu des nouveaux défis sécuritaires auxquels est confronté Bamako par suite de la guerre en Libye", a déclaré le quotidien El Khabar citant le Président malien, lundi 31 octobre.

Le chef de l'Etat malien a ajouté que l'approche de son pays dans la lutte contre le terrorisme se "fonde sur le besoin de sécurité et de paix comme condition de base au développement".

Source: Magharebia
Share this article :
 
Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
Copyright © 2011. Issalane - All Rights Reserved
Template Created by Creating Website Inspired by Sportapolis Shape5.com
Proudly powered by Blogger