Accord entre le CNT et le Niger sur le sort des réfugiés pro-Kadhafi

Une délégation du Conseil national de transition (CNT)  libyen était  ce jeudi 3 novembre 2011 à Niamey où elle a rencontré le chef de l'État nigérien. Les discussions ont porté sur  la sécurisation des frontières nigéro-libyenne, de la sécurité dans le Sahara mais aussi du sort des pro-Kadhafi qui ont trouvé refuge au Niger.

Parmi eux, le fils de l'ancien Guide libyen, Saaidi Kadhafi, des généraux et l'ancien chef de la sécurité. Le CNT et la présidence nigérienne semblent s'être entendus sur les différents points, comme le confirme Mohamed Bazoum, ministre des Affaires étrangères. Le Niger a reconnu le CNT le 27 août 2011, bien avant la mort du colonel Kadhafi. (*) Une délégation ministérielle nigérienne devrait se rendre très prochainement en Libye à l'invitation des nouvelles autorités.


Mohamed Bazoum, ministre des Affaires étrangères du Niger
Nous avons informé les délégués du CNT de notre intention de laisser partir tous ceux pour qui il n'y a pas de poursuites d'une juridiction internationale pour autant que le CNT et d'autres partenaires seraient d'accord

RFI
Share this article :
 
Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
Copyright © 2011. Issalane - All Rights Reserved
Template Created by Creating Website Inspired by Sportapolis Shape5.com
Proudly powered by Blogger