Nord du Mali: combats entre armée et un groupe rebelle touareg

Des combats ont éclaté mardi matin entre l'armée malienne et un groupe de rebelles touareg à proximité de la ville de Ménaka dans le nord du Mali, près de la frontière avec le Niger, a-t-on appris de sources concordantes.

"Les rebelles ne sont pas dans la ville. Ils tirent de loin et l'armée malienne tire aussi. Il n'y a personne en ville", a affirmé à l'AFP un habitant, joint depuis Bamako.
Une autre source, indépendante, a affirmé: "les deux camps se battent pour le contrôle de la ville" de Ménaka, ville située dans le nord-est du Mali, non loin de la frontière avec le Niger.
"Certains disent que les rebelles sont rentrés dans la ville, d'autres disent que non. La situation est plutôt floue", a de son côté déclaré sous couvert de l'anonymat le responsable d'une ONG de la région.
L'armée malienne a renforcé sa présence dans le nord du Mali la semaine dernière, en concentrant plusieurs centaines d'hommes à Tinzawaten, une localité située à la frontière avec l'Algérie.
En accédant à cette localité, elle est passée par la zone montagneuse de Zackac où étaient installés des groupes de rebelles touareg. Ils ont abandonné leurs positions et se sont éparpillés en trois groupes.
"C'est l'un de ces groupes qui a attaqué Menaka. Il n'est pas exclu que les autres groupes attaquent à d'autres endroits", a précisé la source indépendante.
Le nord du Mali, confronté aux activités d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui opère depuis ses bases installées dans cette région dans plusieurs pays du Sahel où elle a enlevé et exécuté des Occidentaux, a été ces dernières années le théâtre de plusieurs rébellions touareg.
Des centaines de Touareg armés originaires du Mali sont récemment rentrés de Libye où ils ont combattu aux côtés des troupes du leader libyen déchu Mouammar Kadhafi. Leur retour a suscité des craintes pour la paix dans cette partie du Mali.
Certains de ces groupes armés touareg ont intégré le processus de paix offert par le gouvernement du président malien Amadou Toumani Touré, mais d'autres sont encore retirés dans les montagnes du désert et n'ont toujours pas dit quelles étaient leurs intentions par rapport au pouvoir à Bamako.
Communauté nomade d'environ 1,5 million de personnes, les Touareg, membres de diverses tribus, sont répartis entre le Niger, le Mali, l'Algérie, la Libye, le Burkina Faso. Des rébellions ont touché le Mali et le Niger dans les années 1990 et au début des années 2000, avec une résurgence de 2006 à 2009.
A la fin de ces rébellions qui combattaient pour la reconnaissance de l'identité touareg, voire pour la création d'un Etat, de nombreux militants et combattants sont partis en Libye où ils ont été accueillis par le régime de Mouammar Kadhafi, nombre d'entre eux étant intégrés dans ses forces de sécurité.

Source: AFP
Share this article :
 
Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
Copyright © 2011. Issalane - All Rights Reserved
Template Created by Creating Website Inspired by Sportapolis Shape5.com
Proudly powered by Blogger